Une militante du refus de la misère nous a quittés
lise.jpg

Lise Boulanger était une militante déterminée et énergique.

Elle savait que l’on ne combat pas la grande pauvreté seule. Elle a donc tissé des liens et des alliances avec des partenaires de sa région, notamment la Maison des Jeunes et la Corporation de développement communautaire afin d’y porter la voix des plus démunis.

La Journée mondiale du Refus de la misère était particulièrement importante pour Lise et elle mettait toute son énergie et tout son cœur à organiser des commémorations qui faisaient honneur aux gens.

Elle avait convaincu les sociétés d’autobus de rendre le transport gratuit ce jour-là afin de permettre à un maximum de gens de participer aux commémorations. Lise était une fonceuse qui n’hésitait à revendiquer. Elle avait un fort pouvoir de persuasion!

Elle redisait très fort que le 17 octobre c’était « pour écouter les pauvres ». Gare à celui ou celle qui voulait faire un discours cette journée-là ! Le 17 octobre, on écoute !

Parole chiave